Categories
étudiants Sources

Journaux étudiants et universitaires européens numérisés

Dans son Essai bibliographique sur les journaux d’étudiants, le conservateur de la bibliothèque de l’Université de Gand, Paul Bergmans, a recensé 105 journaux étudiants parus avant 1890, dans huit pays européens (plus un au Brésil et un aux États-Unis). Bien évidemment partiel et en plus paru à la veille d’un nouveau bond du nombre de journaux, son recueil témoigne de l’importance de ce medium dans la vie étudiante du XIXe siècle. Les journaux qu’il a recensés se répartissent ainsi : Allemagne 8 ; Autriche-Hongrie (Prague) 1 ; Belgique 51 ; Espagne (Barcelone) 1 ; France 21 ; Hollande 19 ; Italie 2 ; Suisse 2. Sa position professionnelle lui a certainement facilité l’accès aux journaux belges (surtout) et hollandais, ce qui explique leur surreprésentation.

Pour faire suite à mon billet sur les journaux numérisés en France, je propose ici une liste de journaux étudiants numérisés d’autres pays européens, journaux sur lesquels je travaille ou trouvés au gré de mes recherches : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Italie, Grande-Bretagne. Ce premier recensement témoigne bien des grandes différences de numérisation des journaux étudiants entre les pays. En France, la plupart des journaux étudiants numérisés l’ont été par la Bibliothèque nationale de France et sont accessibles via Gallica. Dans les autres pays européens, la situation est souvent plus compliquée, comme on peut le voir à l’exemple de l’Italie, de l’Allemagne et de la Belgique.

Bologne est l’un des principaux, si ce n’est le principal, centres de l’histoire des universités en Italie. À Bologne se trouve le Musée européen des étudiants (Museo europeo degli studenti – MEUS) ; les archives historiques (Archivio storico) de l’Université de Bologne sont parmi les plus riches du pays ; le Centro universitario per la storia delle università italiane (CUSUI) a son siège dans cette même université. Cela explique leur investissement dans l’histoire étudiante. Le MEUS possède une collection de numeri unici – « numéros uniques » de quelques pages à plusieurs dizaines, souvent publiés pour une occasion spéciale – mais aussi de très nombreux journaux, qui ont été partiellement numérisés. Toutefois, pour nombre d’entre eux, seuls un ou deux numéros de chaque journal ont été numérisés. On peut considérer cette numérisation très partielle des journaux et revues d’étudiants plus comme une invitation à venir découvrir les fonds disponibles à Bologne que comme une mise à disposition de ressources à toutes et tous. Quelques bibliothèques locales ou régionales ont également numérisé des journaux étudiants, parmi bien d’autres périodiques, probablement dans une visée de sauvegarde de leurs fonds anciens. Un catalogue des journaux étudiants italiens parus de l’unification du royaume d’Italie en 1861 à 1968, presque exhaustif, est paru, ce qui a permis d’améliorer la recherche des titres en-dehors du site de l’Archivio storico de l’Université de Bologne (De Giacomo, Orsina et Quagliariello 1999).

L’Institut für Hochschulkunde, qui constitue plus ou moins l’équivalent du CUSUI en Allemagne et est établi à l’Université de Würzburg, a numérisé de nombreuses gravures et peintures illustrant la vie et le folklore estudiantins dans l’espace germanique aux XVIIIe et XIXe siècles. S’il y a un lieu pour consulter journaux et revues d’étudiants de langue allemande, c’est bien l’Institut für Hochschulkunde, qui conserve des dizaines de titres dans ses fonds. L’Institut n’a toutefois aucune politique de numérisation et de mise à disposition de ces journaux, même les plus inédits, et n’a, à ma connaissance, aucune intention de d’y procéder. À deux exceptions près, les organes des fédérations nationales des organisations étudiantes, fondés à partir des années 1870-1880 n’ont pas été numérisés. Ces organes forment les principaux titres de la presse étudiante de l’époque. Pour ma thèse, je les ai consultés en version papier, à l’exception des Akademische Monatsblätter (organe de la fédération catholique Kartellverband katholischer deutscher Studentenvereine lancé en 1888), revue qui a été entièrement numérisée en haute qualité mais n’est pas accessible au public. Elle m’a été mise à ma disposition par le secrétaire de la fédération. Les organes des fédérations nationales d’étudiants juifs Kartell jüdischer Verbindungen et Kartell-Convent der Verbindungen deutscher Studenten jüdischen Glaubens, Der jüdische Student et les KC-Blätter, ont été numérisés dans le cadre d’un projet de numérisation de la presse juive par la Goethe Universität de Francfort-sur-le-Main, pas parce qu’il s’agit de journaux étudiants. Les organes des organisations politiques de l’entre-deux-guerres ne sont également pas numérisés, par exemple Die sozialistisch-akademische Rundschau de la Sozialistische Studentenschaft Deutschlands und Österreichs ; Der Stahlhelm-Student de l’organisation paramilitaire Stahlhelm-Studentenring Langemarck ; la Deutsche Studenten-Zeitung (puis Die Bewegung) du Nationalsozialistischer Deutscher Studentenbund. Les revues des différentes Freistudentenschaften, rares organisations à former un ensemble national mais à publier avant 1914 des journaux au niveau local et non pas un organe édité par leur fédération nationale, n’ont été que très partiellement numérisées. Il m’a donc fallu dépouiller de nombreux sites pour retrouver des journaux étudiants allemands numérisés, et certains m’ont probablement échapés.

En Belgique, le projet de numérisation de la presse belge de 1914 à 1918 Het Archief a intégré quelques numéros de journaux étudiants. Là encore, donc, il n’était pas question de mettre en valeur la presse estudiantine ou universitaire en particulier. Il s’agit le plus souvent d’un ou de quelques numéros publiés à la veille (dont dans deux cas dès 1913) ou au tout début de la Grande Guerre. On peut noter que parmi les 19 journaux recensés, 1 est bilingue, 11 sont en flamand, et seulement 7 en français, alors que la vie universitaire et la population estudiantine étaient alors en Belgique très majoritairement francophones. De plus, rares sont ces journaux à être les bulletins d’une association étudiante et ne figure aucun des journaux des Associations ou Sociétés générales des étudiants, pourtant très actives à Liège ou à Bruxelles.

Ces difficultés, et les biais qui en découlent, m’ont incité à inclure un peu plus libéralement que dans mon recensement sur les journaux français des titres qui n’ont pas forcément été rédigés (que) par des étudiants, mais qui s’adressaient principalement à eux, comme la Akademische Zeitschrift et la Zeitschrift für Deutschlands Hochschulen du milieu des années 1840 en Allemagne ou le Durham University Journal en Angleterre, et à quelques journaux de « jeunes », dans lesquels des étudiants étaient très impliqués (notamment Der Anfang).

Comme pour la France, j’ai ajouté d’autres ressources et des publications en libre accès. Plusieurs sont en anglais, allemand ou italien, quelques-unes seulement en français.


Références bibliographiques sur les journaux d’étudiants en Europe et outils de recherche
Bergmans Paul, Essai bibliographique sur les journaux d’étudiants, Gand, Imprimerie C. Annoot-Braeckman, 1890.
Bohrmann Hans, Strukturwandel der deutschen Studentenpresse. Studentenpolitik und Studentenzeitschriften 1848-1974, München, Verlag Dokumentation, 1975.
Erman Wilhelm et Horn Ewald, Bibliographie der deutschen Universitäten, systematisch geordnetes Verzeichnis der bis Ende 1899 gedruckten Bücher und Aufsätze über das deutsche Universitätswesen, Leipzig, Berlin, Verlag von B. G. Teubner, 3 vol., 1904-1905 (disponibles sur archive.org).
De Giacomo Nora, Orsina Giovanni et Quagliariello Gaetano (dir.), Catalogo delle riviste studentesche, Manduria, Bari, Roma, P. Lacaita, 1999.
Dessi Paola, Negrini Daniela et Zuccoli Marina, « Stampa studentesca e digital library: l’esperienza dell’Università di Bologna », Annali di Storia delle Università italiane, 10, 2006, p. 407-411. [Les volumes 3 à 18 (1999-2014) des Annali, à l’exception du volume 8 (2004), sont librement accessibles sur le site du CISUI.]
Durand Michel, « Une revue étudiante dans la tourmente : les Wingolfsblätter pendant la Grande Guerre », in Michel Grunewald et Uwe Puschner (dir.), Das evangelische Intellektuellenmilieu in Deutschland, seine Presse und seine Netzwerke – Le milieu intellectuel protestant en Allemagne, sa presse et ses réseaux (1871-1963), Bern et al., Peter Lang, 2008, p. 293-312.
Van Ardsel Rosemary T. et North John S., « Student Journals », in J. Don Vann et Rosemary T. Van Ardsel (dir.), Victorian Periodicals and Victorian Society, Toronto, University of Toronto Press, 1994, p. 311-331.

*

Allemagne
État au 16 septembre 2020 : 14 journaux et revues ; 2 journaux de guerre.

Academische Monatshefte, revue fondée en 1884, organe de la fédération nationale des Corps des universités le Kösener-Senioren-Convents-Verband. Numéros numérisés par la Staatsbibliothek Berlin : Jahrgang 1, Nr. 1-4, 26 avril-26 juillet 1884 ; semestre d’été 1898 et semestre d’hiver 1898/99.
Akademische Mitteilungen für die Studierenden der Ruprecht-Karls-Universität zu Heidelberg, journal numérisé par la Universitätsbibliothek Heidelberg, hiver 1896/97-été 1899 et été 1913-hiver 1916/17 (journal publié par l’université mais dans lequel les étudiants pouvaient publier des articles ou des informations concernant leurs associations).
Akademische Zeitschrift, Heidelberg, n° 1, 15 novembre 1845 au n° 16, 11 mars 1846, disponible sur GoogleBooks/GooglePlay. Revue éditée par Friedrich Baader, après la fin de la Zeitschrift für Deutschlands Hochschulen (cf. ci-dessous).
Bayerische Hochschulzeitung, Munich, journal des comités des étudiants des universités et établissements d’enseignement supérieur bavarois, numéros de 1919-1934, numérisé par la Bayerische Staatsbibliothek (Münchner DigitalisierungsZentrum).

Couverture du volume regroupant les numéros de l’année 1907 des Academische Monatshefte. Source : Wikipedia

Darmstädter Studentische Nachrichten, revue de la Freistudentenschaft de la Technische Hochschule de Darmstadt fondée en décembre 1905, numéros de 1911 et 1913-1914. Également sur cette page un autre journal de la représentation étudiante à Darmstadt, années 1919-1921. Journaux numérisés par la Universitäts- und Landesbibliothek Darmstadt.
Der Anfang. Vereinigte Zeitschrift der Jugend, Berlin, 1911 et 1913-1914, numérisé par la Universitätsbibliothek de la Goethe Universität de Francfort-sur-le-Main (Compact Memory). Célèbre journal du courant radical du mouvement de jeunesse réformiste qui émerge au cours des années 1900, et auxquels plusieurs étudiants participèrent, dont le plus connu est Walter Benjamin. La publication est reprise en 1919 par le pédagogue Gustav Wyneken sous le titre Der neue Anfang, pour quelques numéros seulement. [En français, voir sur Der Anfang cet article de Gilbert Krebs].
Der jüdische Student. Organ des Bundes Jüdischer Corporationen, puis Zeitschrift des Kartells jüdischer Verbindungen, Berlin, 1902-1933, numérisé par la Universitätsbibliothek de la Goethe Universität de Francfort-sur-le-Main (Compact Memory). Organe de la fédération Bund Jüdischer Corporationen (fondée en 1901), transformée en Kartell jüdischer Verbindungen (1914) après sa fusion avec le Kartell zionistischer Verbindungen (1906). Ces fédérations regroupent des corporations d’étudiants juifs sionistes.
Der sozialistische Akademiker. Organ der sozialistischen Studirenden und Studirten deutscher Zunge, Berlin, 1895-1896, numérisé par la Friedrich-Erbert-Stiftung (fondation du Parti social-démocrate). Premier et seul journal étudiant (bien que les étudiants n’étaient pas les seuls à y participer) socialiste sous l’Empire allemand. Il devient une revue plus généraliste, Die Sozialistischen Monatshefte, en 1897, qui publie un supplément, Der sozialistische Student. Le supplément n’a pas été numérisé à ce jour.
Der Student. Nachrichten und Mitteilungen aus der Studentenschaft, supplément de la Academische Revue. Zeitschrift für das Internationale Hochschulwesen, Munich, revue éditée par Paul von Salvisberg, années 1 à 3 (1894/95 à 1896/97) disponibles sur archive.org.

Une de Der Sozialistische Akademiker, vol. 1, n° 1, 1er janvier 1895.
Source : Friedrich-Ebert-Stiftung

Finkenblätter. Freistudentische Rundschau, organe publié par les anciens de la Finkenschaft (autre nom pour Freistudentenschaft, Association des étudiants libres) de Leipzig, numérisé par la SLUB Dresden, 1898-1905. [Voir cet article en allemand de Marek Podlasiak sur l’archiviste et historien du mouvement étudiant Paul Ssymank, très actif au sein de la Finkenschaft de Leipzig et plus généralement dans la Freistudentenschaft au niveau national].
Jenaer Hochschulzeitung, revue de la Freistudentenschaft de l’université de Iéna (fondée en juillet 1901, disparue en 1904, refondée en mai 1908), numéros du semestre d’hiver 1908/09 au semestre d’été 1914, numérisés par la Thüringer Universitäts- und Landesbibliothek Jena.
KC-Blätter. Monatsschrift der im Kartell-Convent vereinigten Korporationen, Berlin, Aix-la-Chapelle, Cologne, 1910-1933. De 1924 à 1930 paraissent en parallèle les KC-Mitteilungen, dans lesquelles ne sont publiés que des informations sur la vie interne de la fédération et des corporations adhérentes. Ces deux journaux ont été numérisés par la Universitätsbibliothek de la Goethe Universität de Francfort-sur-le-Main (Compact Memory). Organe du Kartell-Convent der Verbindungen deutscher Studenten jüdischen Glaubens, fédération nationale de corporations d’étudiants allemands de confession juive, de tendance assimilationniste et nationale, fondée en 1896.
Kriegsnachrichten der Germania-Münster, numérisation par la Staatsbibliothek Berlin, n° 7, avril 1916 (nouvelles de guerre de la Burschenschaft Germania de Münster).
Kriegszeitung der Burschenschaft Derendingia zu Tübingen, journal de guerre de la Derendingia numérisé par la Universitätsbibliothek Tübingen, numéros 1-23, 1914-1918.

Couverture du n° 1, 1er octobre 1910 des KC-Blätter.
Source : Goethe Universität Frankfurt

Pauliner-Zeitung, journal du Verband alter Pauliner, la fédération des anciens de l’association chorale Universitäts-Sängerschaft zu St. Pauli de Leipzig, 1889-1893, numérisé par l’Archivio storico dell’Università di Bologna.
Zeitschrift für Deutschlands Hochschulen, Heidelberg, n° 1, 1er mai 1844 au n° 36, 23 août 1845, disponible sur GoogleBooks/GooglePlay. Journal édité par Gustav von Struve, membre de la Burschenschaft de Heidelberg et soutien du courant progressiste, futur révolutionnaire en 1848/49. Cette revue est diffusée dans toutes les universités allemandes. [voir également Akademische Zeitschrift]

*

Autriche et Europe centrale
État au 16 septembre 2020 : 4 journaux et revues

Cesky Student beletristicky casopis pro zabavu a pouceni (Der cechische Student. Eine belletristische Zeitschrift) [L’étudiant tchèque. Une revue de belles-lettres], Prague, n° 1, 1869 au n° 21, 1870 [sans date précise], numérisé par la Österreichische Nationalbibliothek.
Deutsche Hochschule. Organ der deutschen Studentenschaft, Prague, numéros de 1882-1883, numérisé par la Universitätsbibliothek de la Universität Haale/Saale. Le journal a paru jusqu’en 1887, date à laquelle où il tirait à 2 000 exemplaires environ (Paul Bergmans).
Politischer Studenten-Courier, Vienne, n° 1, 24 juin 1848 au n° 18, 26 octobre 1848, lisible sur le site de la Österreichische Nationalbibliothek et sur GoogleBooks/GooglePlay (document identique). Numérisation de qualité médiocre. Vienne est un des principaux centres de la révolution de 1848/49 dans l’espace germanique et son université un centre particulièrement actif. Fin septembre/début octobre 1848 le Politischer Studenten-Courier est désigné organe officiel de l’Allgemeine deutsche Studentenschaft, organisation devant représenter tous les étudiants « allemands », fondée à la Pentecôte. [Sur les étudiants allemands et autrichiens en révolution, voir Peter Borowsky, « Studenten in der deutschen Revolution 1848 »].
Wiener Student. Volksblatt. Geschrieben im Interesse des Volkes, Vienne, n° 1, 20 septembre 1848 au n° 23, 26 octobre 1848, numérisé par la Österreichische Nationalbibliothek. Autre journal étudiant viennois publié durant la révolution de 1848.

« Une » du n° 9 du Politischer Studenten-Courier de Vienne, 4 juillet 1848. Malheureusement, la numérisation de ce journal est de très mauvaise qualité.
Source : Österreichische Nationalbibliothek

*

Belgique
État au 16 septembre 2020 : 19 journaux et revues

De goedendag. Studententijdschrift, Gand 11 numéros, 1914 et 1916-1918, numérisé par Het Archief.
De goedendag: tolk der Vlaamsch-vrijgezinde studenten, Anvers et Gand, 62 numéros, 1913-1918, numérisé par Het Archief.
De Thieltsche Student, Tielt, 16 numéros, 1916-1917, journal non-imprimé, numérisé par Het Archief.
Hoogstudent: maandschrift der katholieke Vlaamsche hoogstudenten te Gent, Gand, 2 numéros, 1er juin 1914 et 1er janvier 1918, numérisé par Het Archief.
Jong Antwerpen: strijdend Vlaamschgezind studentenblad der stad Antwerpen, Anvers, 4 numéros, mars-juin 1914, numérisé par Het Archief.
L’Amical. Organe du cercle L’Amicale et des étudiants catholiques gantois, Gand, 2 numéros, 1914, numérisé par Het Archief.

Couverture de De goedendag, vol. 21, n° 7. Source : Het Archief

L’Appel. Hebdomadaire libéral estudiantin gantois, Gand, 11 numéros, 1914, numérisé par Het Archief.
L’Assaut. Journal hebdomadaire des étudiants anticléricaux de Mons, Mons, 1ère année, n° 8, 25 janvier 1914, numérisé par Het Archief.
L’Étudiant catholique. Organe bi-mensuel des étudiants catholiques gantois, Gand, 9 numéros, 1914, numérisé par Het Archief.
L’Étudiant libéral liégeois, Liège, « journal officiel des étudiants libéraux de Liège, publié vraisemblablement à partir de 1904 et ce, au moins jusqu’en 1960 », numéros de 1910-1913, 1925, 1933, 1937-1940, 1948-1949, 1956-1957 et 1959-1960 numérisés par la bibliothèque de l’Université de Liège.
L’Universitaire catholique. Organe officiel de la Société générale bruxelloise des étudiants catholiques, Bruxelles, 5 numéros, 1913-1914, numérisé par Het Archief.

Une de L’Appel, vol. 3, n° 9, 10 janvier 1914. Source : Het Archief

Le Blé qui lève. Hebdomadaire de la jeunesse estudiantine catholique, Louvain, 3 numéros, 1914, numérisé par Het Archief.
Limburgsch studentenblaadje voor oorlogstijd, de n° 1, 1er février 1916 à [non numéroté] 25 août 1917, journal non-imprimé, numérisé par Het Archief.
Neohumanisme. Orgaan van het Liberaal Vlaamsch Studentenverbond Gent, Gand, 35 numéros de 1936 à 1947, numérisé par Liberas/Centrum voor de geschiedenis van het vrije en handelen.
Ons Front-blad. Organe des anciens et des étudiants de l’École supérieur de commerce St Ignace, Anvers, 7 numéros, 1917-1918, numérisé par Het Archief.
Ons Leven Loven. Studentenblad, Louvain, 8 numéros, 17 janvier au 23 juin 1914, numérisé par Het Archief.
Onze hoogeschool : weekblad voor de Vlaamsche studenten, Gand, organe du Nationaal Vlaamsch studentenverbond, 5 numéros du 25 septembre au 24 octobre 1916, numérisé par la Universiteitsbibliotheek Gent.

Extrait de la Une du Blé qui lève, vol. 5, n° 40, 23 avril 1914. Source : Het Archief

Rond den strijd! Wat de katholieke vlaamschgezinde studenten meenen!, n° 1, 18 mars 1914, numérisé par Het Archief.
t Zal wel gaan: studentenblad, Gand, 4 numéros, janvier-juin 1914, numérisé par Het Archief.

*

Danemark
État au 16 septembre 2020 : 1 revue

Arsskrift – Hagemanns Kollegiums, revue annuelle du Hagemanns Kollegiums, Copenhague, 1930-1935, numérisée par l’Archivio storico dell’Università di Bologna.

*

Italie
Sauf mention contraire, toutes les numérisations ont été effectuées par le Museo europeo degli studenti de Bologne et sont disponibles sur le site de l’Archivio storico dell’Università di Bologna. Je me suis arrêté à 1945 ; une recherche par année est possible. Des journaux numérisés par d’autres bibliothèques ou archives sont accessibles via internetculturale.it.
État au 16 septembre 2020 : 2 types de publications particulières ; 62 journaux et revues

Publications particulières
1. Une grande collection de numeri unici publiés entre 1880 et 2001 est disponible sur le site de l’Archivio storico de Bologne. Certaines publications sont mal catégorisées et n’apparaissent pas dans cette liste, par exemple : La Bertuchena, Modène, 1903 ; Semel in anno, Pise, 1906 ; Musi e Muse. Edito dall’Associazione Studenti Universitari Pavesi. Pro Monumento ai Caduti, Pavie, 1922 ; Il Bordello, Gruppo universitario fascista di Reggio Emilia, 1934 ; Numero unico satirico umoristico, Gruppo Universitario Fascista di Trento, 1935 ; Ritorna finomondo, numero unico della rediviva Compagnia malvagia e scempia in occasione del raduno a Pavia dei Medici laureati a Pavia e Milano, Pavie, 1935.
2. On trouve également des publications longues, sortes de revues-ouvrages souvent humoristiques composés de nombreux articles et richement illustrés : trois publications par un groupe « di Goliardo e Ratalanga », Sant’Asino, Rome, 1904, 1910 et 1911 ; Nel regno di golia, Sienne, 1930.

Journaux et revues
Architrave. Mensile di politica, letteratura e arte, journal du Gruppo universitario fascista di Bologna, Bologne, numéros de 1940-1943. [Voir ce travail universitaire de fin de licence par Cristiana Grassi sur la revue].
Bononia ridet. Rivista artistica, letteraria, universitaria : organo non ufficiale dell’8. Centenario e dell’Esposizione in Bologna, Bologne, 5e année, n° 199, 1892.
C’impanzi? Beffa goliardica di tutti i colori e sapori, innocua alle persone intelligenti, Pérouse, de 1ère année, n° 1, janvier 1921 à 10e année, n° 7, mars 1930, numérisé par la Biblioteca comunale Augusta (Pérouse).
Caleidoscopio. Quindicinale studentesco, Trieste, numéros de 1945-1946.
Corda fratres. Sezione italiana, Padoue, journal de la section italienne de la Corda fratres – Fédération internationale des étudiants fondée à Turin en 1898, n° 1 janvier 1902 et n° 4-5 avril-mai 1902.

Couverture de la revue de la section italienne de la Corda fratres, vol. 1, n° 4-5, avril-mai 1902.
Source : Archivio storico dell’Università di Bologna

Cronaca universitaria. Giornale mensile illustrato, organe du Circolo universitario monarchico di Catagna, Catagne, 3e année, n° 2, 16 février 1898.
Decima regno, journal du Gruppo dei fascisti universitari Mario Granbassi, Trieste, 2e année, n° 5, 31 décembre 1942.
Gazzettino universitario. Organo apolitico studentesco, Naples, numéros de 1921-1922.
Giornale dei politecnici, journal du Sindacato Nazionale Allievi Ingegneri, Turin, 1ère année, n° 2, 15 juin 1923.
Giovinezza : organo dell’Avanguardia studentesca dei fasci di combattimento, Milan, 1ère année, n° 1, 18 décembre 1920 à 2e année, n° 16, 23 mai 1921, numérisé par la Biblioteca nazionale Braidense (Milan).
Goliardi a noi, journal du Gruppo universitario fascista, Modèle, 3 numéros, 1927, 1928, 1930.
Goliardia, journal du Goliardico ordine della SS. Trimurtis, Palerme, 1ère année, n° 3-4, 28 avril 1925.

Couverture du vol. 2 de Goliardi a noi, 22 avril 1928.
Source : Archivio storico dell’Università di Bologna

Goliardia fascista. quindicinale del G.U.F. fiorentino, journal du Gruppo universitario fascista di Firenze, Florence, numéros de 1936-1938.
I giovani amici dell’Università cattolica del S. Cuore, Milan, numéros de 1941-1942.
I nuovi goliardi. Organo degli studenti socialisti, Parme, numéros 1-2, 1894, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme). [Sur les mouvements étudiants à la fin du XIXe siècle, voir l’article de Valentina Colombi « Una gioventù ribelle? »].
Il Bò. Rivista goliardica quindicinale, Padoue, 1ère année, n° 1, 15 juin 1919.
Il campano. Rivista mensile del GUF di Pisa, revue Gruppo universitario fascista di Pisa, Pise, numéros de 1941-1942.
Il fascio studentesco per la guerra e per l’idea nazionale, Turin, 5 numéros, 1917-1918, numérisé par la Biblioteca nazionale centrale (Florence).
Il fiasco, Bologne, publication annuelle, numéros 1 et 2, 1931 et 1932.
Il fittone. Giornale goliardico, Bologne, numéros des années 1912 (année 0), 1945-1949, 1952, 1960-1962, 1967, 1969, 1989, 1990-1993, 1997.

Extrait de la Une de I nuovi Goliardi, vol. 1, n° 1, 25 avril 1894. Source : Biblioteca Palatina

Il Goliardo, Parme, numéros 1-7, 1895, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme). Egalement un supplément titré Mentana (2 novembre 1895).
Il goliardo. Giornale politico, letterario, satirico, Parme, numéros 1-49, 1883-1884, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
Il goliardo : organo degli studenti, letterario, umoristico, quindicinale, Foggia, 2 numéros, 1906-1907, numérisé par la Biblioteca provinciale La Magna Capitana (Foggia).
Il goliardo. Quindicinale apolitico universitario, Padoue, n° 4-5, 20 mars 1922.
Il lambello, journal des Gruppi universitari fascisti del Piemonte, Turin, à partir de la 4e année, numéros de 1939 à 1943.
Il pensiero. Organo degli studenti, Plaisance, numéros 1-12, 1906, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).

Il Goliardo. Giornale politico, letterario, satirico, vol. 1, n° 9, 2 juin 1883.
Source : Biblioteca Palatina

Juventus : organo degli studenti italiani, Milan, numéros de 1904-1905, numérisé par la Biblioteca nazionale Braidense (Milan).
L’avvenire : giornale degli studenti radicali, Padoue, 3 numéros, 1891-1892, numérisé par la Biblioteca universitaria di Padova.
L’avvenire : periodico studentesco, Milan, 2e année, numéros 2-6, 1917, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
L’avvenire : rivista universitaria scientifico-letteraria e politica, Padoue, 1ère année, numéros 1-16, février-août 1867, numérisé par la Biblioteca universitaria di Padova.
L’Italia degli studenti. Organo liberale aderente al Partito d’Azione, 1ère année, n° 1, 16 août 1943.
L’Italia universitaria, journal de la Confederazione Universitaia Italiana ‘Corda Fratres’, Padoue, numéros de 1923-1924.
L’Omnibus, Rome et Naples, 4 numéros de 1905.
L’orso frenetico per il solletico, publication annuelle du Nucleo universitario fascista Mario Cucco, Biella, 1938 et 1939.
La bolletta. Umoristico studentesco, Belluno, 1ère année, n° 2, novembre 1921.
La Bolletta, Modène, 3 numéros, 1924-1926.
La fiamma verde. Giornale quotidiano illustrato degli studenti italiani, Milan, 3e année, n° 112, 15 juin 1921.
La fionda, Brescia, 4e année, numéros 8 et 9, avril-mai 1921.

Extrait de la Une de L’Avvenire. Periodico studentesco, vol. 2, n° 5, 10 mai 1917.
Source : Biblioteca Palatina

La gioventù italiana : organo di affratellamento tra gli studenti, Rome, 1ère année, numéros 1-30, février-novembre 1883, numérisé par la Biblioteca nazionale Braidense (Milan).
La gioventù lucana. Organo degli studenti lucani, 1ère année, n° 1, 13 décembre 1903, numérisé par la Biblioteca nazionale di Potenza.
La gran cassa : goliardico, dinamico, battagliero, satirico, Borgo San Donnino, numéros 1-3, 1924, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
La nuova tradotta. Mensile per gli universitari in grigioverde, Milan, 2 numéros, 1942.
La marcia. Mensile dei fascisti universitari di Modena, 19e année, n° 1, juin 1941.
La Mosca, Fermo, 2e année, n° 2, 12 janvier 1919.
La rivolta ideale, journal de la Federazione Universitaria Fascista, Rome, 1ère année, n° 24, 6 septembre 1925.
La squilla. Voce dell’Avanguardismo Fascista, Modène, 1ère année, n° 7, 28 décembre 1924.
La voce degli studenti, Parme, n° 1, 21 décembre 1917 et numéros 1-19, 1918, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
La voce dello studente. Quindicinale studentesco allegro ma non troppo, Trieste, 1ère année, n° 4, 8 octobre 1935.

Extrait de la Une de La Voce dello Studente, vol. 1, n° 4, 8 octobre 1945.
Source : Archivio storico dell’Università di Bologna

Libro e moschetto, journal des Gruppi fascisti universitari, Milan, numéros de 1927, 1933, 1934, 1937, 1940, 1942, 1943.
Lo studente di Padova. Settimanale umoristico pupazzettato, Padoue, numéros de 1890 et 1911-1913 et numéro spécial de 1921 (Archivio storico dell’Università di Bologna) ; numéros de 1890-1896 (Biblioteca universitaria di Padova).
Noi giovani. Settimanale studentesco, Parme, numéros 1-13, 1920, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
Primavera. Quindicinale studentesco, Parme, numéros de 1922-1924, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
Risveglio goliardico. Dinamico studentesco, Parme, numéros 1-2, 1924, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
Rivista fascista degli studenti, Milan, Almanacco, 1934.
Signum. Quindicinale dei fascisti universitari trevigiani, Trévise, 2e année, n° 1, 28 octobre 1942.
Sogghigni dei goliardi pavesi, Pavie, 1ère année, n° 1, 2 mars 1904 à 2e année, n° 12, 5 avril 1905, numérisé par la Biblioteca nazionale Braidense (Milan). [Sur les étudiants de Pavie de 1860 aux années 1900, voir l’article d’Elisa Signori dans le vol. 7 des Annali di Storia delle Università italiane (2003), téléchargeable ici].

Extrait de la Uni des Sogghini dei goliardi pavesi, vol. 1, n° 7,
30 avril 1904.
Source : Biblioteca nazionale Braidense

Squilli studenteschi. Quindicinale per le studenti medie superiori d’Italia, 5e année, n° 5, 12 mars 1939.
Strenna universitaria. A benefico della cassa di soccorso per gli studenti, Bologne, publication annuelle destinée à récolter des fonds pour des étudiants nécessiteux, années 1900/01, 1905/06, 1907/08, 1909/10 et 1912/13.
Studium. Rivista universitaria, revue de la Federazione Universitaria Cattolica Italiana, Florence et Rome, numéros de 1928 et 1930.
Vent’anni GUF. Settimanale del GUF di Palermo, journal du Gruppo universitario fascista palermitano, 2e année, n° 2, 13 janvier 1930.
Verso l’ideale. Periodico bimensile degli studenti, Plaisance, numéros 1-24, 1906-1907, numérisé par la Biblioteca Palatina (Parme).
Via consolare. Mensile di politica e d’arte, revue des Gruppi Fascisti Universitari di Forlì, Forlì, numéros de 1939-1941 et 1943/43.

Couverture de Studium, vol. 26, n° 3,
mars 1930.
Source : Archivio storico dell’Università di Bologna

*

Grande-Bretagne
État au 16 septembre 2020 : 4 journaux et revues

Durham University Journal, Durham, 1876-1973, numérisé par la Durham University Library. Ce n’est pas un journal étudiant au sens strict, mais des étudiants y publiaient et, par exemple, les comptes rendus de la Durham Debating Society y sont publiés (1876-1931). [Voir l’article de Bertie Dockerill sur les Debating Societies de Durham et Liverpool, 1900-1939].
Palatinate. A newspaper for Durham University students, 1948-1987, numérisé par la Durham University Library.
The Gilmorehill Globe, puis The Gilmorehill Guardian, puis Glasgow University Guardian, Glasgow, 1932-2007, numérisé par la University of Glasgow (lecture en ligne, téléchargement possible seulement page par page).
The Sphinx. A magazine of Durham University students, collection incomplète de 1905 à 1922, numérisé par la Durham University Library.

Première page de The Sphinx, vol. 8, n° 6, juin 1921.
Source : Durham University Library

*
Source de l’image en haut de billet : Biblioteca Palatina (Parme)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.